A+ A A-

« Pour une République culturelle »

Prparatifs_pour_la_Crozada_dUei2

Le Monde.fr | 24.12.2015

 

Parallèlement aux territoires urbains qui apparaissent épisodiquement, avec fracas, à la une des médias, il existe d’autres territoires, des territoires ruraux, des villages, des petites villes qui se défont lentement, régulièrement depuis des décennies, dans le silence.

Ici les populations vieillissent, les jeunes s’en vont avec les entreprises qui disparaissent et les services publics qui ferment et ceux qui restent sans l’avoir choisi ou désiré, vivent souvent dans une grande désespérance.

Lire la suite

Cantiques contre pièce de théâtre, récital catholique au Théâtre Garonne

TOULOUSE, le 16/11/2011

altLa petite équipe agenouillée de cinq ou six catholiques qui a réussi à s'infiltrer devant le théâtre de la rue du Château d'eau a le plus grand mal à chanter ses cantiques, entourée qu'elle est d'une joyeuse bande hurlant l'Internationale autour d'elle.

Maintenus à distance par deux cordons de policiers, le père Marcillac venu de Caussade, les huit moins capucins venus de Fleurance et la cinquantaine de catholiques militants sont au moins accompagnés d'une fanfare de cuivres. Ils ont moins de mal à se faire entendre quoique pris sous les chants paillards et autres quolibets.

Lire la suite

Julien Guill: note d’Intention du Metteur en Scène

JulienMaia2Le poème fleuve de Patrick Hutchinson est traversé par la volonté de redonner la parole aux vaincus. Il apporte un éclairage nouveau sur une sombre partie de l’histoire de l’Occitanie : le massacre orchestré par l’inquisition durant la croisade albigeoise. Il semblerait qu’avec le temps plutôt que de rendre hommage à cette période brutale de notre culture, nous chercherions à en amoindrir les plaies.

Le nerf de ma démarche artistique consiste à donner la parole à ceux qui se confrontent à leur non-maitrise de l’Histoire, du Temps ou de la Justice. Faire face ! Je m’efforce de mettre en scène des situations à l’intérieur desquelles un individu émerge pour incarner un « devenir révolutionnaire » (Cf. Gilles Deleuze), le seul à pouvoir conjurer la honte d’être un homme. L’adaptation théâtrale de la « Crozada d’Uei 2009-13 » raconte un combat poétique contre l’usure exercée par la douleur et le Temps. Elle reprend et actualise le traditionnel travail de mémoire entrepris par les troubadours et autres anonymes.

Lire la suite

Notes d’intention de l’auteur

Patrick Hutchinson

patrick-hutchinson

Préambule : Approcher la commémoration du 800ème anniversaire de la Croisade des Albigeois plutôt par le biais des apories et des ratés du présent le plus brûlant, comme travail de ‘remémoration’, mémoire qui nous travaille au plus intime, anamnèse… En partant, par exemple, de la métaphore d’une mystérieuse lettre volée qui arriverait sans crier gare au creux et au cœur de chacune de nos vies (celle-là même qui, écrite de main de femme et ensuite interceptée et détournée par Simon de Montfort et les clercs, était destinée à Peire d’Aragon à la veille de la Bataille de Muret…)….

Lire la suite

Le CNRS, Vincent Geisser et le huit centième anniversaire de la Croisade Albigeoise

Collectif « Indépendance des Chercheurs » (France)

 

350px-Pedro_Berruguete_-_Saint_Dominic_Presiding_over_an_Auto-da-fe_1475

 

 

Le 29 juin, le chercheur Vincent Geisser doit comparaître devant un conseil de discipline du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) dans des conditions largement contestées par la communauté scientifique. Notre collectif a demandé le retrait de cette procédure disciplinaire. L'affaire a encore été abordée dans un article récent d'Esther Benbassa et Olivier Roy paru dans Rue 89 qui se réfère à une publication relativement récente de Geisser dans la Revue internationale et stratégique. Benbassa et Roy réclament le respect de la liberté d'opinion et d'expression des chercheurs et, plus globalement, soulèvent la question du rôle du fonctionnaire de défense comme nous l'avions fait dans notre lettre à la présidence et à la direction générale du CNRS. Mais de surcroît, le fait que le conseil de discipline du CNRS se réunisse précisément le 29 juin 2009 peut difficilement permettre d'oublier que cette date est notamment le huit centième anniversaire s'une sinistre ordonnance du légat du Pape Innocent III, Milon, émise pendant la Croisade Albigeoise qui fut l'une des pires entreprises contre la liberté de pensée et d'expression que l'histoire ait connue.

Lire la suite

Extraits

Nothing to show. You must configure the data source of the widget.