A+ A A-

Guiraut Riquier: Ainsi pert poder amors...

images4

 Ainsi pert poder amors (PC, 248, 6)

Guiraut Riquier, troubadour narbonnais (Fin XIII° siècle)
Editeur : Ulrich Molk, Heidelberg, 1962
Version chantée, composition : Maurice Moncozet
Accompagnement : Véronique Condesse
Discographie : Troba Vox, production SYRINX
Extrait de ‘LE CRI’ (Reprise de Crozada d’Uei IV en cours)

Ainsi amour perd tout pouvoir
Comme riche homme perd sa rente
Et ses proches et ses défenseurs
Ce pourquoi nul ne le défendra
Car joi et pretz lui feront défaut
Quand tous les deux étaient ses guides
Maintenant le besoin le contraindra
Il ne pourra se consoler qu’en chantant

Car valeur ne trouve nulle part secours
Et joi n’a plus de haut champion
Amour perd ses bons défenseurs
Et on ne trouve qui les lui rendra
Et qui ne se vautre à son aise
Avec l’Impératrice de ce monde
Est mort vivant payé de colère
Et sans valeur reçoit les honneurs

Lire la suite

Na Castelloza: Ja de chantar...

170px BnF ms. 854 fol. 125 Na Castelloza 2

Ja de chantar non degr’aver talan [PC 109, 2]
Na Castelloza, trobaïritz auvergnate (XIII° siècle)
Version chantée : Delphine Aguilera
Accompagnement : Trio Joglar (Mandole, Marc Bellity, Bendir, Mathias Autexier)
Discographie : Fin amor, Buda Musique
www.budamusique.com

Traduction: Patrick Hutchinson

Plus jamais de chanter ne devrais-je avoir envie,

Car plus je chante

Plus me va mal l'amour,

Et plaintes et pleurs

Chez moi font long séjour.

Là où la pitié n'est pas

Ai-je placé mon cœur et moi ;

Et si l'on ne m'honore,

J'en serai pour ma joie.

Ah, bel ami, au moins maintenant

Montrez envers moi

Un visage souriant

Car je meurs de chagrin

Et les autres amoureux

Vous traitent de sauvage;

Nulle joie ne me vient de vous

Envers qui je tiens parole

Pourtant d'une foi non volage.

Lire la suite

Peire Cardenal : Un serventes fauc en luoc de...

 image LHL2

Un serventes fauc en luoc de jurar [PC 335, XXXV, 216-8]
Peire Cardenal, trobador (XIII° siècle)
Composition musicale : Delphine Aguilera, Silvan Chabaud
Version chantée : Delphine Aguilera, Doctors de Trobar (Silvan Chabaud, Inti Cohen, Cédric Viala)
Accompagnement : Maurice Moncozet (Rebec), Cédric Viala (Sound System)
Tous droits réservés
Extrait de ‘LE CRI’ (Reprise de Crozada d’UEI IV en cours).
Traduction Patrick Hutchinson

Un serventes ferai au lieu de maudire
Et chanterai plutôt, de fureur et de dépit
Pour la mauvaiseté qui déborde de son lit
Faisant dépérir valeur et courtoisie.
Car je vois les fats admonester les fins,
Les escrocs prêcher aux honnêtes gens,
Les pervers montrer aux justes leur chemin.

Car ils l’auront par la force ou en don,
Avec des pardons ou de l’hypocrisie,
A force d’absoudre ou d’excommunication,
Avec des prêches, à coup de lapidation,
Avec le Bon Dieu ou par diablerie.

Lire la suite

Extraits

Nothing to show. You must configure the data source of the widget.